News

Écrit par Anthony   

photo 2Les années précédentes, une clé USB contenant les photos du concours était remise à tous les concurrents lors de la remise des prix.

Cette année l'innovation était encore une fois au rendez-vous pour cette 40eme édition du Concours de Bailleau : place au Mug USB !

Maintenant, si vous ne parvenez pas à trouver le port USB de votre tasse, ou si vous ne faisiez pas partie des concurrents du concours, les photos sont disponibles sur Google Drive :

 

 

Vous pouvez aussi télécharger le fichier ZIP contenant toutes les photos du concours. Attention, le fichier est très riches en arômes de Bailleau 2014, il existe en plusieurs contenances :

- Normal (800 Mo) : http://2014.planeur-bailleau.org/zip/ZIP_BYO_2014.zip 

- HD (2 Go) : http://2014.planeur-bailleau.org/zip/ZIP_BYO_2014_HD.zip

Mise à jour le Lundi, 11 Août 2014 14:47
 
 
Écrit par Anthony   

Le concours est maintenant terminé, la remise des prix a eu lieu le Samedi 9 Août, tous les résultats sont disponibles sur Soaring Spot et voici les 3 podiums :

 

Amical

CONCOURS 2014_23_AMICAL

1. Nick FREMAU BE/BZC Brasschaat

2. Stefan/Jeroen KNOOP/VAN DEN DUNGEN NL/EACzc Eindhoven

3. Wim WILMS NL/EACzc Eindhoven

 

 

 

Vitesse

CONCOURS 2014_25_VITESSE

1. Robbie SETON NL/WBAC Roosendaal

2. Gundula/Karl GOEKE/SCHOLZ DE/LSV Dinslaken

3. Eva/Damien POUJARDIEU/VAN LANDEGHEM FR/CVVE Bailleau

 

 

 

Grands Vols

CONCOURS 2014_24_GRANDS_VOLS

1. Julien HENRY FR/CVVC Chartres

2. Erwan LE GOFF FR/CVVE Bailleau

3. Franck/Eric VERNEUIL/GARNIER FR/CVVE Bailleau

Mise à jour le Dimanche, 10 Août 2014 23:50
 
 
Écrit par Céline G   

Voici les 4 derniers numéros de la gazette Fréquence BYO édition 2014 :

2014 08_05_-_fréquence_BYO_-_J8_Mode_de_compatibilité-page-0012014 08_06_-_fréquence_BYO_-_J9_Mode_de_compatibilité-page-0012014 08_07_-_fréquence_BYO_-_J10_Mode_de_compatibilité-page-0012014 08_08_-_fréquence_BYO_-_J11_Mode_de_compatibilité-page-001






Mise à jour le Dimanche, 10 Août 2014 23:13
 
 
Écrit par Anthony   

Le 3 Août, une équipe de France 3 est venue tourner un sujet à propos de la participation de Eva et Damien (55) au Concours de Bailleau.

Si vous vous demandez qui trace le circuit sur la carte avant les épreuves, ou comment ils gèrent la préparation des épreuves, les réponses sont dans la vidéo.

 

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:24
 
 
Écrit par Céline G   

2014 08 04 - frequence BYO - J7 -Mode de compatibilite--page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:48
 
 
Écrit par Céline G   

2014 08 03 - frequence BYO - J6 -Mode de compatibilite--page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:48
 
 
Écrit par Céline G   

2014 08 02 - fréquence BYO - J5 Mode de compatibilité-page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:48
 
 
Écrit par Céline G   

2014 08 01 - fréquence BYO - J4 Mode de compatibilité-page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:48
 
 
Écrit par Céline G   

2014 07 31 - fréquence BYO - J3 Mode de compatibilité-page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:49
 
 
Écrit par Céline G   

2014 07 30 - fréquence BYO - J2 Mode de compatibilité-page-001

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 18:49
 
 
Écrit par Antoine M   

Lundi 4 août 2014.
Alors que nous entrons dans la seconde moitié de l’édition 2014, la vie paraît être un long fleuve tranquille. Tout du moins au sol.
Car dans les airs, il en va tout autrement : on a volé (remarquez, on est là pour ça quand même). Les Grands Vols ont eu un circuit de près de 360km, la classe Vitesse un de 276 et l’Amical une épreuve longue de 198 km. Les pilotes ont donc mis le cap vers l’Est (Pithiviers, Dordives, etc.). On a longtemps craint pour les concurrents sur le terrain lorsque l’on s’est retrouvés sous la grisaille et les averses. Alors que l’on a trouvé refuge sous le barnum de la buvette, certains spéculaient sur un hypothétique retour des concurrents (oh les vilains…). En d’autres termes, l’on s’attendait à connaître une pluie de vaches comme hier (pour rappel. Vainqueur chez les Grands Vols : Max dans U ; pour la Vitesse : Alfio dans le LA ; pour l’Amical : Stefan et Jeroen dans l’EH).
Mais les concurrents ont fait parler leur talent, puisque la grande majorité d’entre eux sont rentrés (on pense aussi à ceux qui n’ont pas eu cette chance. Courage). A tel point que Jacqueline s’ennuyait quelque peu au PC vache après le rush de dimanche. Elle n’était pas la seule, puisque pour Maurice aussi les minutes ont semblé passer telles des heures (au point d’en bailler..). Ou alors un comportement trop festif la veille expliquerait-il ce « petit coup de pompe » ?
Quoi qu’il en soit,  s’il fallait retenir une chose de cette journée, c’est que ce n’est pas parce qu’il pleut à Bailleau, qu’ailleurs il ne fait pas beau.

 
 
Écrit par Antoine M   

Dimanche 3 août.
Comment dire ? On y a cru, ça a marché, puis ça s’est vaché. Même pas mal vaché… à la louche, environ 30 vaches (vachés terrain compris, sinon ça serait la bérézina).
Bon. Au début, ça se passait normalement. RAS. Briefing, annonce des résultats. Rappel des vainqueurs d’hier. Grands Vols : Julien (ZT); Vitesse : Antoon, Jan et Maarten (49) ; Amical : Nick (WM) et Stefan accompagné de Jeroen (EH) à égalité. Puis vient le moment de la météo. Malgré le fait qu’il fasse relativement beau tôt ce matin, le ciel s’est peu à peu couvert. Au point que les premiers décollages ont été annoncé à 14H30. Déjà, ce type d’annonce, ce n’est jamais bon signe.
Alors on a attendu 14H30. Le moment venu, tout le monde était là, paré au décollage. Les pilotes et leurs équipiers (femmes et enfants compris, comme pour Peter (BR)) ont aussi répondu à l’appel. Tous les concurrents sont donc partis. Les Grands Vols vers un AATde 2H30; la Vitesse vers le même type d’épreuve mais en 1H45; l’Amical de même avec une durée de 1H30.


Mais (car il y a un mais) arriva ce qui devait arriver : le mauvais temps ! Voire la pluie dans certains endroits (notamment vers Dreux). Et en vol à voile, qui dit pluie et mauvais temps dit VACHE. Jusque là, on y avait échappé… Mais même les meilleures choses ont une fin. On a donc dénombré une kyrielle de vaches. Anne, Momo et Charles au camion et Jacqueline au PC vache n’ont pas chômé, vu l’hécatombe. Il n’y avait qu’à regarder le tableau aux arrivées…
Allez. On positive, on oublie, et on se projette vers l’avenir. On croit en la journée de demain…



Mise à jour le Mardi, 05 Août 2014 10:10
 
 
Écrit par Antoine M   

Samedi 2 août 2014.
9H22 : on nous annonce par SMS que les premiers décollages sont prévus à 11H30. Bizarre, serait-ce une journée « fumasse » comme on dit dans le milieu, malgré les prévisions plutôt pessimistes de certains ?
10H20 : pour me réveiller, je me fais un café dans un joli mug à l’effigie de ce quarantième concours de Bailleau, disponible à la boutique (la promo, ça c’est fait). 10H30 : briefing. Annonce des résultats de la veille. Pour rappel, dans la classe Grands Vols, Julien Henry (ZT) qui remporte l’épreuve. Dans la classe Vitesse, Robbie Seton (SR) est premier. Pour l’Amical, Nick Fremau est (une fois de plus) vainqueur de l’épreuve. Steven et Harry Huiskes (XH) ont pris une sérieuse option pour le trophée Le Maon, à 110,5 km/h de moyenne. Côté météo, Eric, notre cher président (ne pas voir ici la moindre intention d’obtenir un traitement de faveur..), nous explique en des termes scientifiques appuyés sur des cartes détaillées une chose pourtant ultra simple. On a 2H30 pour voler. Plus ou moins… (tout dépend de ce que l’on entend par plus et par moins).
11H35 : les remorqueurs s’alignent. Premier décollage. Le ciel est plutôt chargé et ça n’a pas l’air de monter très haut, mais bon. On y croit quand même.
11H50 : aïe.. Certains concurrents se reposent. Pas facile facile…
13H00 (à peu près. Veuillez pardonner mon imprécision) : les derniers concurrents de l’Amical viennent de décoller.
15H03mn42s (merci Soaring Spot !) : les premiers concurrents de l’Amical rentrent.
16H20 : il pleut. Effectivement, la fenêtre de vol était courte. Il n’y a plus qu’à filer se mettre à l’abri (ainsi que les machines), puis à se trouver une occupation autre que le vol à voile. Certains s’affairent à transformer la salle de briefing en salle à manger pour le fameux « Chicken tajine » cher à Rémi (R16). D’autres font un petit tour de golfette. N’est-ce pas Michel (DM) et Pierre ?
Au nom de toute l’organisation, nous espérons vous retrouver nombreux au repas de ce soir. Ce sera sans aucun doute un moment convivial, joyeux, festif…

Mise à jour le Mardi, 05 Août 2014 09:58
 
 
Écrit par Antoine M   

Ladies and gentlemen.
Vous connaissez tous le dicton « jamais deux sans trois ». Une fois de plus, cet adage a été respecté. Cela fait bel et bien trois jours de suite que l’on vole à Bailleau.
Aujourd’hui fut une journée un petit peu plus compliquée et c’est pourquoi des épreuves plus courtes qu’hier ont été proposées aux concurrents. Pour les Grands Vols, il s’agissait d’un circuit long de 334 km passant par Rouvray, Joigny et Saint-Fargeau. Du côté de la classe Vitesse, le parcours consistait en trois points de virage : Illiers-Combray, Malesherbes puis Montargis. Enfin, pour l’Amical, les concurrents ont du aller au terrain ULM de Loulappe, puis à Malesherbes et Pithiviers pour terminer.

J’ai beau qualifiée de cette journée de « plus compliquée » que la veille, nos compétiteurs (trices) se sont débrouillé(e)s comme des chefs. Peu de vaches, c’est déjà ça me direz-vous. Plusieurs belles performances sont à noter. Par exemple celle de Robbie (SR), qui est un récidiviste, voire un coutumier du fait, et tourne à plus de 108 km/h de moyenne et se classe premier dans la classe Vitesse. Dans la classe Grands Vols, c’est Julien (ZT) qui s’impose avec une moyenne de 107,6 km/h. Nick Fremau à bord de son Jantar (WM) récidive lui aussi dans la classe Amical. A noter une égalité entre Damien et Eva (55) et Jan (R1) pour l’épreuve du jour dans la classe Vitesse.
Du côté moins technique, le terrain a aujourd’hui pris des airs de paddocks, dignes d’un grand prix de Formule 1. Nous avons pu voir plusieurs parasols (ou parapluies dont l’utilité a été détournée) s’ouvrirent afin de protéger les pilotes des rayons du soleil. Ce spectacle n’a d’ailleurs pas manqué d’attirer l’attention des caméras de télévision. Et oui ! France 3 était aujourd’hui parmi nous ! Les spectateurs ont aussi pu profiter de la vision de hauts nuages, appelés lenticulaires, en partie dus à un fort vent en altitude.


Laissons maintenant la page d’aujourd’hui se refermer et pensons dès à présent à celle de demain. En vous souhaitant à toutes et à tous de bons vols, à demain ;) !

PS : n’oubliez pas le dîner demain soir, des billets sont toujours disponibles !

Mise à jour le Lundi, 04 Août 2014 12:22
 
 
Écrit par Antoine M   

Chers concurrents, chères concurrentes


Je vais finir par croire qu’il suffit de promettre du beau temps pour qu’une belle épreuve ait lieu le lendemain. Pourquoi ? Tout simplement car hier j’avais dit qu’aujourd’hui allait être une belle journée. Même meilleure qu’hier.


Comme de bien entendu, je vais m’empresser de justifier mes propos. Pour ce qui est du fait qu’il ait fait beau, ce n’est pas trop compliqué : aux environs de 17H45, il ne reste que cinq concurrents à ne pas être rentrés au bercail. Croisons les doigts (et même les orteils si vous voulez) pour qu’ils nous reviennent. Venons en maintenant à la qualité des conditions de vol. Dixit Julien (ZT) : « c’était meilleur qu’hier ». Je m’incline donc devant un tel jugement. Si l’on regarde les quelques circuits déjà « déloggés » à 18H, on s’aperçoit que certains ont tourné à plus de 104 voire 105 km/h de moyenne sur plus de 410 km (pour les Grands Vols). Le jugement énoncé précédemment devient alors sans appel, car les faits parlent toujours d’eux même.


Venons en maintenant à la vie sur le terrain. La vie ici-bas, sur le plancher des vaches. Simplement : il a faut chaud aujourd’hui. Surtout en piste aux alentours de midi (ce qui correspond exactement avec l’heure des premiers décollages). Du coup, pour les concurrents et leurs accompagnateurs, tous les moyens sont bons afin de trouver un peu d’ombre en piste. On s’abrite sous les ailes, on sort les parasols, etc. Allez. Voici des noms. Nous avons par exemple pu voir un individu à l’ombre du « M », ou encore Batman faire de même sous l’aile du Z15 (c’est une honte de la part d’un des membres de l’organisation, vous ne trouvez pas ?)…
Pour finir, je vais une fois de plus me risquer à un pronostic : demain, ON VOLE (à noter l’hommage à Michel Klich, notre météorologue d’Orléans).

Alors que la voix de Claude B. (alias Mme Logger) retentit sur le camping, je vous laisse refaire la journée entre amis et vous souhaite, aux noms de tous mes camarades, de bons vols.

Mise à jour le Jeudi, 31 Juillet 2014 21:59